120 BATTEMENTS PAR MINUTE

Grand Prix du festival de Cannes
21 sep 2017

Ciné-rencontre

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions  pour lutter contre l’indifférence générale.  Nouveau venu dans le groupe, Nathan va  être bouleversé par la radicalité de Sean. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

L’analyse de Fred Voulyzé

Robin Campillo est connu au travers de la série « Les revenants », adaptation libre  de son premier long métrage éponyme. Romain Campillo prend, dans ce dernier, le contre-pied absolu des films de Zombies en faisant revenir les morts d’outre-tombe de façon poétique, tendre et pudique. Par ce biais fantastique, il interroge avec intelligence la place de la mort dans notre société et l’idée même du décès et du souvenir au sein de la famille. C’est avec tout autant d’intelligence, de grâce et de pudeur que Romain Campillo revient avec ce troisième long-métrage (Grand Prix du Festival de Cannes 2017) sur le thème du décès mais au travers d’un fléau terrible : le SIDA. 10 ans après l’arrivée et les ravages de cette maladie,  le réalisateur nous plonge dans les années 1990,  au travers du militantisme et du combat mené par l’association Act Up.

Jeudi 21 septembre à 20h au cinéma l'Eden
Drame (2h22) de Robin CAMPILLO
avec Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel, Antoine Reinartz, Felix Maritaud
Tarif unique : 4€

Bande Annonce

\Partagez:

Agenda